vendredi 26 août 2016

Toquée du crochet, marteau du tricot *.

Nous avons accueilli notre première invitée cette semaine dans notre nouveau chez nous à Munich.
Julie est venue avec Jackie, mais pas que. Elle avait aussi ses grosses aiguilles, du numéro 12 et son tricot. D'anciens draps de lit se sont magnifiquement transformés en tapis de salle de bain.
 
 
Comme les parcs de jeux entourent notre appartement, les loulous ont joué et moi j'ai ressorti mon crochet. Je ne pensais pas confectionner avant la rentrée de Gaspard (il nous reste encore beaucoup trop de choses à ranger), mais Julie a su me convaincre.
 
 
Julie, s'appelle aussi Madame Putschi ou Mademoiselle Récup', elle possède une petite boutique par ici où elle vend des tawashi alsaciens à partir de collants recyclés qu'elle tricote.
 

 
 
* Pour les mamans (ou les papas) crocheteuses et tricoteuses, il existe un chouette livre pour vos enfants
Hector l'homme extraordinairement fort de Magali Le Huche, chez Didier Jeunesse.

lundi 1 août 2016

Cabourg mon amour et la vie de château.

 
Nous ne connaissions pas Cabourg mais je savais que de jolies cabines de plage à rayures sous le Grand Hôtel jalonnaient le sable.
 
J'ai enfilé ma robe et nous y sommes allés.
 


 
 



 
Pendant deux nuits, pour terminer nos vacances, nous avons dormi au Château de Merville, dans une ambiance 19ème.
 
 
 
Même si Chéri lisait son bouquin sur Flaubert, c'était presque un petit peu trop pour nous.
 
 
Mais j'en connais un qui a bien apprécié.

dimanche 31 juillet 2016

Pirou et son village fantôme.

La construction d'un village de vacances d'une soixantaine de maisons juste derrière la dune, puis un promoteur immobilier qui fait faillite.
Depuis plus quinze ans des maisons en ruine, envahies de graffs et de tags.
 







 

 

samedi 30 juillet 2016

Gouville sur Mer, ses cabanes de plage et ses tracteurs.

Quelle formidable découverte grâce à Florence. J'ai pu apercevoir sur son Instagram ces cabanes de plage et j'en ai fait un point de chute pour nos vacances.
 
Le jour où nous y sommes allés, j'ai été surprise d'y voir plein de personnes partageant leur pique-nique et quelques bouteilles sur de grandes tables, dans une ambiance festive. Je pensais juste découvrir de jolies cabanes aux murs blancs et aux toits colorés, dans un endroit assez désertique. J'ai pris discrètement quelques photos et le lendemain, sous un magnifique soleil nous y sommes retournés.

J'en ai vu une à vendre, j'appelle ou j'appelle pas ???
 


 



 
 
 Mais à Gouville sur Mer, il n'y a pas que des jolies cabanes. On y voit également plein de tracteurs, de toutes les couleurs également, qui font de multiples aller-retour jusqu'à la mer, à marée basse, pour remonter des petits bâteaux.

 



On y rencontre aussi de belles mamies les pieds dans l'eau.


 

vendredi 29 juillet 2016

Provins ma toute belle et médièvale.

Je t'ai arpenté pendant trois années au début de ma carrière.
Je t'aime tellement que mon Gaspard y est déjà venu trois fois. Mais cette année, il a pu gravir tes remparts et repartir avec une belle épée en bois achetée dans l'une de tes nombreuses magnifiques caves voutées.
 Tu es notre jolie pause entre l'Alsace et la Bretagne.
 
Dorota nous a hébergés dans sa charmante maison au pied des remparts. L'endroit idéal, avec un jardin rempli de canards, de poules et de lapins. Un petit déjeuner à tomber par terre, copieux et joliment servi. Et un accueil des plus chaleureux.
 
 
Une douce balade parsemée de roses trémières, de pierres et de portes. 
 
 
Ton manège Place du Châtel.
 
 
Un fast food à la déco vraiment extra, mais avec des hamburgers bof bof.
 
 
A bientôt ma toute belle, d'autant plus que maintenant nous savons où dormir depuis qu'Ariane et Baptiste t'ont quitté aussi.
 
 

jeudi 14 juillet 2016

Retour au Parc animalier de Sainte Croix.

Que j'aime cet endroit et qu'il est apaisant.
Je n'envisage pas d'y aller sans y passer une nuit et je ne peux pas non plus me dire que c'était la dernière fois.
 


Et chaque fois, nous avons un petit "bourinoux" qui veut tout faire, tout voir et tout nous montrer, alors qu'il y était deux semaines auparavant avec l'école.
 
 
 
 
 
Et depuis la terrasse, un spectacle permanent à tout moment de la journée.
 
 
 
 

mardi 5 juillet 2016

Fermer la porte et conserver des amis.


Hier, j'ai fermé la porte de la salle d'Arts Plastiques. J'ai fermé la porte sur sept années dans cet établissement majestueux où j'ai vu défiler plus de quatre cents élèves chaque semaine.
Sans nostalgie, ni remord, juste impatiente de découvrir notre nouvelle vie.
Hier soir j'ai fait des bisous, plein de bisous et des gros câlins à mes collègues devenus des amis et je sais, pour mon plus grand plaisir, que certains traverseront la Forêt Noire pour venir nous voir.

 
 
 
 
 
 
 
 
Alors je ne vous dis pas "Auf Wiedersehen" mais "à très bientôt les amis" !
 
Et plein de courage pour les EPI et l'AP à la rentrée, moi j'ai toujours pas compris...