lundi 3 avril 2017

Tomber amoureuse, Budapest.

Quelle charmeuse !
 
Pendant que l'Amoureux a enchaîné trois jours de séminaire, au bord du Danube et en face du parlement (quand même), Gaspard et moi avons marché, encore et encore et pris le tram pour la parcourir et la découvrir, de magnifiques balades ponctuées d'airs de jeux et de glaces.
 
Au programme : l'île Marguerite, le parc Millenaris, la colline de Buda, l'église Mathias, les rues baroques et colorées, quelques boutiques artisanales et de créateurs hongrois, le café Zsivago, l'avenue Andrassy, le Basilique Saint Etienne, les sculptures de chaussures au bord du Danube, les bains Gellert, la hall Vasarcsarnok, le Café Central, les bars de ruines Szimpla Kert, le passage Gozsdu Udvar et d'excellents restaurants.
 
Budapest rend belle et donne envie d'y vivre.
 



 

 
 


 

 

 
 
 
 

vendredi 10 mars 2017

Ein breze bitte.

Je ne sais pas dire grand chose en allemand, mais demander une bretzel à la boulangerie, j'ose et je maîtrise.
 
L'Alsace et la Bavière ont de belles et bonnes similitudes.

Ma bretzel au crochet.
 
 
 
 
 
 
 

mercredi 1 mars 2017

mardi 28 février 2017

Mon dino dragon.

La maîtresse a demandé de venir déguisé pour le jour de Carnaval.
J'ai demandé à l'intéressé ce qu'il souhaitait.
 
Un livre pour le patron de la cape et des guêtres, du tissu poilu vert, de la feutrine de toutes les couleurs, ma machine à coudre et quelques auttres idées pour la réalisation du costume.
Du carton, de la peinture et des pics à brochettes pour le feu, parce qu'un dragon, ça crache du feu...
 

 
 



 
 



Idées cadeaux à coudre d'Alexandra Bénonie et Anaïs Malfilâtre, chez Eyrolles.

dimanche 26 février 2017

Un bandeau tout chaud au crochet.

J'ai fait rocker ma laine et mon crochet pour l'anniversaire de ma maman.
 




 
Le patron vient du livre de Cannelle Delieutraz Rock my laine de chez Eyrolles.

dimanche 5 février 2017

Le bortsch d'Olga.

A Moscou nous avons rencontré Olga.
 
Elle nous a conduit de l'aéroport à l'hôtel, puis de l'hôtel à l'aéroport en passant par L'Ouvrier et la Kolkhozienne de Véra Moukhine et dans un magasin pour acheter des chocolats russes.
Elle nous a également déposé Gaspard et moi une fin d'après-midi à côté du Parc Gorki. Il faisait froid, malgré la neige qui tombait et nuit, on est restés coincés 30 minutes dans les embouteillages et j'étais ravie de pouvoir échanger avec elle. J'étais rassurée d'aller à l'autre bout de la ville seule avec mon enfant dans sa voiture. Elle nous a conseillés un café dans le parc, nous y avons attendu l'Amoureux et ses collègues pour la croisière repas sur la Moskova gelée.
 
Olga a une datcha, comme de nombreux moscovites, elle s'y rend le week-end quand elle ne travaille pas.
J'attends qu'elle m'envoie une photo de sa maison.
 
Avec Olga on s'est rapidement tutoyées, alors je me suis permis, à peine rentrés chez nous, de lui demander sa recette de bortsch.
 
 
Gaspard l'a validée à l'heure du goûter alors je vous la transmets.
 
 
Pour 3 litres de soupe.
- 400g de bœuf à bouillir.
- 2 betteraves rouges.
- 1 belle grosse carotte.
- 1 poivron rouge.
- 300g de chou blanc.
- 3 pommes de terre
- de la sauce tomate.
- un petit peu de jus de citron pour garder la couleur bien rouge.
 
 






 
 
- Découper la viande et la mettre à bouillir.
- Eplucher les betteraves et les mettre dans le bouillon avec la viande. Laisser mijoter environ 40 min en fonction de la taille des betteraves.
- Eplucher les carottes. Les couper, ainsi que le poivron. Mettre le tout dans le casserole.
- Eplucher et couper les pommes de terre. Les ajouter.
- Laisser bouillir encore 10 min.
- Retirer les betteraves et les râper. Les remettre dans la soupe.
- Mettre la sauce tomate et du sel.
 
 





A déguster quand dehors il fait très froid et qu'on a qu'une seule envie : rester dedans !